Coco, l’Oscar du meilleur film d’animation de l’année

Magazine des tendances, buzz et sorties » Buzz » Coco, l’Oscar du meilleur film d’animation de l’année
Coco, film d'animation

La cérémonie des Oscars se sont encore refermés sur de bonnes notes pour Disney et Pixar. Grâce à COCO, les studios américains repartent avec la palme de l’Oscar du meilleur film d’animation de l’année. Ce nouveau sacre ne vient que confirmer la place de leader des studios sur l’échiquier mondial de l’animation. Si Pixar accumule les récompenses depuis plusieurs années, celle-ci marque définitivement un nouveau tournant dans les ambitions du géant de l’animation.

Le triomphe de COCO

Sorti le 29 novembre 2017, Coco a frappé les esprits, tant dans le milieu de la cinématographie qu’auprès du public. En cause, la touche professionnelle des studios Pixar qui a su en faire une histoire atypique.

En effet, Coco sort complètement du cadre générique auquel nous a habitué le milieu de l’animation et principalement les films des Studios Disney (NDLR : nous avons fait un article sur le Film, produit par Disney, intitulé Docteur Strange). Dans cet univers de la 90e cérémonie des Oscars marquée par une étonnante diversité,  ce film se met nettement au-dessus du lot, depuis sa marque folklorique ouvrant les portes vers un univers encore inconnu jusqu’à une histoire attachante, le tout auréolé de la patte de professionnel de Disney et de Pixar.

C’est donc sans réelle surprise que le sacre de ce film d’animation tombe comme une évidence en dépit de la farouche concurrence composée entre autres de :

  • Baby Boss
  • Ferdinand
  • Van Gogh

Coco : quand la passion défie les interdits

Ce film d’animation  raconte l’aventure d’un jeune mexicain de 12 ans, Miguel, dont la passion pour la musique lui permettra de résoudre un conflit générationnel qui pesait sur sa famille.  Pour avoir été abandonnée par son mari, un célèbre musicien, Imelda interdit à jamais la musique dans sa famille.

Cependant, Miguel est prêt à braver tous les interdits pour réaliser son seul et unique rêve : être aussi célèbre que la star de la musique et du cinéma Ernesto  de la Cruz. Il se heurte à l’opposition farouche de sa famille dans sa volonté de participer au concours de talents du Jour des Morts. La destruction de sa guitare par sa grand-mère Elena ne suffira pas à lui faire renoncer à son projet, surtout lorsqu’il croit être l’arrière-arrière-petit-fils de sa plus grande idole.

Après avoir volé la guitare de ce dernier dans son mausolée, Miguel entre dans le monde des morts où il se fait plusieurs amis, dont Hector, un  squelette malchanceux. Sa quête de vérité le mène finalement vers une terrible découverte : son vrai arrière-arrière-grand-père est en fait Hector.

Pour sauver ce dernier de l’oubli éternel, Miguel doit rapporter sa photo auprès de la seule personne qui se souvient encore de lui, sa fille  Coco. Revenu dans le monde des vivants grâce à la bénédiction de son arrière-arrière-grand-mère Imelda, Miguel réussit à rétablir la vérité sur le décès d’Hector. L’interdit est finalement levé et à sa mort, Coco retrouve son père et sa mère au Pays des Morts.

Bande annonce

Plus d’informations sur telerama.fr.

Autres sujets qui pourraient vous interesser :
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[flash] Bon plan amazon sur Amazon assistant [flash]