Cosmétiques : 4 conseils pour consommer moins et mieux

Magazine des tendances, buzz et sorties » Beauté » Cosmétiques : 4 conseils pour consommer moins et mieux

Soumise aux diktats de la surconsommation, l’industrie cosmétique est l’une des plus polluantes. Il devient alors urgent de consommer moins et mieux. Pour y parvenir, il est essentiel de questionner notre mode de consommation actuel afin de faire le point et de repartir sur de nouvelles bases. De plus, on assiste de plus en plus à l’essor de marques et de produits cosmétiques qui se veulent plus minimalistes, plus respectueuses de l’environnement. Constituent-ils réellement une alternative à une meilleure consommation ? Voici quelques conseils pour vous aider à mieux prendre soin de vous et de la planète !

Questionnez votre mode actuel de consommation et faites le tri

Tout changement profond vient en premier lieu d’une réflexion sur soi et de nombreux questionnements intérieurs. Ainsi, pour consommer mieux, commencez déjà par vous questionner sur votre consommation actuelle en matière de produits cosmétiques et à son impact sur l’environnement. Avez-vous réellement besoin de tous les produits cosmétiques que vous achetez ? Pensez également à l’impact sur vos finances, mais aussi sur votre estime de vous-même. Répondre à toutes ces interrogations vous permettra de comprendre si vous n’avez pas développé une tendance à la surconsommation. Si c’est le cas, alors il faudra repartir sur des bases saines. Cela implique d’opérer un tri.

Cette première étape de retour à un mode de consommation sain en matière de produits cosmétiques va consister à inspecter de fond en comble vos placards de salle de bain. Il faudra jeter d’emblée tout ce qui est ouvert et qui n’a pas servi depuis des mois. Conserver ensuite la plus récente version de tout ce que vous avez en plusieurs exemplaires, que ce soit le maquillage, les gommages, les masques… Vous pourrez ainsi donner ce dont vous n’avez plus besoin.

Faites ensuite le point sur ce qui vous manque et profitez de l’occasion pour réorganiser vos placards de cosmétiques de manière à les avoir tous désormais bien en vue. Vous pouvez, pour vous aider à faire le tri et ne garder que les produits sains pour vous et l’environnement, utiliser une application comme Yuka. Elle vous renseignera sur les différents ingrédients qui les composent et leur innocuité.

Affinez vos besoins en matière de cosmétique

Avant de penser à acheter ce qui vous manque désormais, il vous faudra de nouveau vous poser quelques questions. L’objectif est de mieux connaître votre corps et ses besoins. Ainsi, il faudra déterminer quel est votre type de peau, si ce n’est déjà fait. Vous pourrez ainsi identifier les produits qui lui seront réellement bénéfiques. Gardez à l’esprit que l’objectif est de ne pas surconsommer : ainsi, vous pouvez acquérir des cosmétiques bio de qualité, bien meilleurs pour votre peau, sans pour autant accumuler les pots et les tubes. Refrénez donc vos ardeurs d’achat et limitez-vous à l’essentiel, ce qui jouera concrètement un rôle dans votre nouvelle routine beauté. Plus question d’acheter sans penser à l’utilité réelle. Si vous faites ainsi, vous n’aurez plus de produits cosmétiques inutilisés au fond de votre placard. Et c’est tout l’avantage de l’esprit minimaliste.

cosmétiques bio

Adoptez les produits cosmétiques peu transformés

Naturels et parfois multi-usages, les produits cosmétiques bio vous permettront de revenir à l’essentiel. La peau et les cheveux ont en effet des besoins tout simples et se satisfont de quelques ingrédients naturels. On retrouve aujourd’hui une grande diversité de produits bio pour tous les besoins d’une routine beauté et d’hygiène. Ils sont conçus à base d’ingrédients naturels comme les huiles végétales, les huiles essentielles, les hydrolats, le beurre de karité, le gel d’aloe vera…

Véritables alternatives aux cosmétiques traditionnels ou industriels, ils sont peu transformés et leur processus de fabrication est respectueux de l’environnement. Voici quelques produits phares que vous pourrez privilégier dans votre nouvelle routine beauté. Quels que soient ceux pour lesquels vous optez, fiez-vous aux labels de certification des cosmétiques bio les plus reconnus et privilégiez également des achats en vrac.

Les emballages plastiques constituent en effet une véritable source de pollution pour l’environnement. Pour les limiter, il est recommandé quand on s’inscrit dans une démarche de consommation écoresponsable de privilégier l’achat en vrac. De nombreuses marques de produits cosmétiques bio proposent désormais cette alternative. Des emballages et flacons recyclables ou réutilisables sont créés dans des designs attrayants pour allier esthétique du packaging à préservation de la planète.

Le savon solide

Produit phare de la cosmétique responsable, le savon solide est saponifié à froid. Polyvalent, il peut à la fois être utilisé aussi bien pour le corps que pour le visage. Il répond donc parfaitement au besoin d’une consommation minimaliste et vous permettra de parvenir à l’objectif zéro déchet dans votre salle de bain. Il se conserve par ailleurs plus longtemps comparativement à un savon liquide. C’est donc une option plus économique.

produits beauté bio

Le dentifrice solide

100 % zéro déchet, le dentifrice solide permet à lui seul de réduire environ 3000 tonnes de déchets produits par les tubes de dentifrice chaque année. Il est vendu dans une boîte métallique qui est rechargeable. Ainsi, vous n’avez rien à jeter. Lorsqu’il se termine, vous n’aurez qu’à commander des recharges. La boîte est donc réutilisable à l’infini. De plus, une recharge de dentifrice bio dure deux fois plus qu’un tube de dentifrice classique. Conçu à base d’arômes et d’ingrédients naturels, le dentifrice naturel est dépourvu de composants chimiques tels que le PEG, les parabènes, le propylène glycol…

Le masque visage bio

Les masques pour visage constituent l’un des incontournables alliés beauté de la femme. Ils permettent d’hydrater la peau et de lui redonner tout son éclat. Ils apportent également une protection complémentaire et débarrassent la peau de ses impuretés. On retrouve désormais des masques bio qui s’adaptent à la spécificité de chaque type de peau.

Ceux destinés aux peaux normales purifient, apaisent et décongestionnent. Il y en a également pour les peaux sensibles et sèches qui ressourcent et hydratent. Quant aux masques pour peaux grasses et mixtes, ils nettoient et resserrent les pores tout en permettant de rééquilibrer la production de sébum.

Le shampoing bio

Les produits capillaires sont également concernés par la tendance au zéro déchet. Les gammes industrielles sont bourrées de produits chimiques comme les allergisants et les tensioactifs qui finissent par étouffer les cheveux, les assécher et les casser. Adopter des shampoings bio vous permettra de faire bénéficier à vos cheveux des vertus des ingrédients naturels comme le karité, le jojoba, la camomille et l’amande douce.

Il vous faudra choisir le vôtre en fonction de votre type de chevelure. Si vous avez des cheveux colorés et blonds, tournez-vous de préférence vers un shampoing bio à la camomille pour leur assurer un bel éclat. S’ils sont plutôt secs, cassants ou abîmés, optez pour un modèle extra doux avec des principes comme le beurre de karité ou l’huile de jojoba.

Le maquillage bio

Dépourvu de conservateurs, de colorants de synthèse, de parfums artificiels, de végétaux génétiquement modifiés…, le maquillage bio répond à des exigences réglementaires strictes. Il contient des ingrédients comme les huiles minérales et végétales, les cires végétales, les colorants organiques et minéraux… Il se décline de plus en plus dans des gammes assez variées, devenant donc plus accessibles.

Rouges à lèvres bio, anticernes, fond de teint minéral, crayons pour les yeux, eye-liner, poudre bronzante… les possibilités sont plurielles. Vous pouvez vous en procurer sur des boutiques spécialisées bio. Toutefois, pour vous assurer de leur qualité et de leur innocuité, il faudra vous référer à des labels sérieux comme Cosmébio, Cosmos, Ecocert, BDIH…

DIY cosmétiques

Faites vos propres cosmétiques maison

Pourquoi ne pas créer vos propres produits cosmétiques à base d’ingrédients naturels choisis par vos soins ? Que ce soit pour des soins du visage, pour les cheveux, pour une exfoliation ou une meilleure hydratation de votre peau, bon nombre de recettes sont à votre portée. L’avantage de réaliser vos propres cosmétiques, c’est que vous savez exactement les ingrédients utilisés et à quelles doses. Vous trouverez en ligne ou dans les livres spécialisés des tutoriels utiles. Vous n’aurez qu’à vous procurer les ingrédients et le matériel nécessaires et suivre les indications. Il s’agit également d’une démarche écologique qui permet de limiter la production de déchets. Vous pourrez acheter vos composants en vrac et réutiliser vos contenants.

Les ingrédients nécessaires

Il existe des enseignes qui se sont spécialisées dans la commercialisation de contenants et de matières premières naturelles pour la fabrication de cosmétiques faits maison. Vous pouvez également utiliser des produits du quotidien comme le bicarbonate de soude, le citron, le sel, le sucre, le lait, le miel, l’huile d’olive, le marc de café… En effet, le citron est un remède naturel qui est efficace contre les imperfections de la peau et le teint terne. Le bicarbonate de soude quant à lui peut être utilisé pour fabriquer un dentifrice pour le blanchissement des dents ou une lotion tonique pour la peau, par exemple. Le sel et le sucre en association avec de l’huile végétale peuvent permettre de créer un gommage 100 % naturel…

Le matériel à avoir pour concevoir vos produits beauté maison

Vous aurez entre autres besoin de flacons de différentes tailles, de cuillères doseuses, d’éprouvettes pour les différentes préparations. Il faudra également penser à investir dans un kit de protection composé de lunettes, de masques et de gants. Cela vous permettra de vous protéger des éventuelles réactions à certains composants. Une balance électronique sera aussi nécessaire pour un dosage précis des ingrédients, sans oublier les précautions élémentaires d’hygiène.

Share:

Laisser un commentaire