Tout ce que vous devez savoir sur le piercing au nez

Magazine des tendances, buzz et sorties » Beauté » Tout ce que vous devez savoir sur le piercing au nez

Le piercing au nez est très tendance depuis des années et sa popularité ne cesse de croître tant chez les jeunes que chez les plus âgés. Qu’il soit réalisé sur le haut du nez ou sur la narine à peine perceptible, le piercing au nez s’adapte à tous les goûts et à tous les styles. Du plus simple au plus extravagant, vous trouverez des bijoux en tout genre pour sublimer votre nez après le piercing. Vous souhaitez vous mettre en valeur à travers un piercing au nez, découvrez toutes les informations sur ce type de piercing avant de vous lancer.

Les différentes formes du piercing au nez

Le piercing au nez consiste à perforer à l’aide d’une aiguille spéciale une partie du nez afin d’y mettre un bijou adapté. Cette pratique popularisée dans les années 80 à 90 est encore très répandue de nos jours, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. Le piercing du nez existe sous différentes formes :

  • le piercing à la narine,
  • le piercing septum,
  • le piercing septril,
  • le piercing bridge.

Le piercing à la narine est la forme la plus simplifiée et répandue du piercing au nez. En fonction de vos envies, vous avez la possibilité de perforer une narine ou les deux côtés pour y insérer un bijou. Le septum est le cartilage formant la cloison nasale située entre les deux narines. Un piercing septum ne se fait pas sur le cartilage même, mais plutôt sur la peau à la base de celui-ci. Quant au piercing septril, il est assez particulier. Sa réalisation dépend de la structure osseuse de celui ou celle qui souhaite le faire et du cartilage du septum. Le piercing bridge est fait directement dans la peau, en haut de l’os du nez, entre vos yeux.

Piercing au nez

Piercing au nez : quel bijou choisir ?

Il existe différents bijoux destinés à sublimer votre nez. Le bijou que vous porterez dépend essentiellement du type de piercing au nez que vous avez fait.

Choisissez en fonction de la forme du bijou

Les formes des accessoires sont variées : anneau de nez, fishtail, stud de nez, piercings de nez courbés. Les anneaux de nez sont très tendance actuellement. Misez sur un anneau dont le diamètre est compris entre 0,6 et 1 mm. C’est un accessoire de piercing au nez qui vous met en valeur en sublimant votre narine. Les anneaux de nez sont proposés en deux variantes : certains sont simples avec un motif et une tige à déplier et replier en voulant les porter. D’autres anneaux de nez sont des ¾ de cercles avec une extrémité munie d’un petit disque. Vous trouverez sur un site spécialisé de nombreux modèles d’anneaux de nez.

Le fishtail est une tige assez longue qu’il faut plier soi-même en fonction de sa narine. Il en existe avec des diamètres allant de 0,6 à 1 mm. Quant au stud de nez, c’est un piercing composé d’une tige assez droite, d’un motif qui embellira votre narine et d’une petite boule non dévissable de l’autre côté. Ce bijou est très utilisé et disponible en une large variété de modèles. Le piercing de nez courbé est aussi très prisé pour orner la narine. Vous en trouverez deux sortes : le modèle le plus ancien est constitué d’une tige pliée en forme de U et le récent est en forme de L. Ces deux variantes sont constituées d’un motif non dévissable.

Les matières pour un piercing au nez

Vous avez le choix entre plusieurs matières, notamment l’acier chirurgical, l’or, le titane, l’argent et le bioplastique. On aime l’acier chirurgical pour son effet old school. De couleur gris argenté, il est très bien toléré par le corps. L’or est apprécié pour son côté luxueux, sa qualité et son intemporalité. Cette matière est très agréable à porter et son prix reste abordable en raison de sa petite taille. Le titane offre légèreté et résistance tandis que l’argent est prisé pour son prestige et son éclat. Les bijoux de nez en bioplastique ont l’avantage d’être flexibles et surtout stérilisables à l’autoclave. Certains les préfèrent, car ils ne provoquent pas d’inconfort chez eux.

Comment se fait le perçage de nez ?

L’art du piercing demande beaucoup de précautions et d’expertise afin d’être fait dans les meilleures conditions. Il est donc vivement recommandé de faire appel à un professionnel reconnu pour ne pas s’exposer à des risques. Avant de commencer le piercing du nez, le perceur doit suivre quelques règles d’hygiène (lavage des mains au savon, port de gants…). Il va ensuite marquer la partie à percer. Si la position ne vous convient pas, n’hésitez pas à le faire savoir afin qu’elle soit rectifiée avant le perçage. Passé l’étape du marquage, le professionnel se servira d’une aiguille creuse stérilisée pour percer le nez et insérera sur-le-champ la boucle ou le clou et nettoiera la partie. Il vous donnera quelques directives à suivre avant que vous ne repartiez chez vous.

Le piercing au nez est-il douloureux ?

Chaque personne ne réagit pas de la même manière à la douleur. Il est donc difficile d’évaluer le niveau de celle-ci. Si c’est votre premier piercing, il est fort probable que vous trouviez cette pratique douloureuse. Les personnes qui portent déjà un piercing en revanche peuvent ressentir la douleur différemment. Le plus important lorsque l’on souhaite un piercing, c’est de visualiser le résultat final au lieu de se focaliser sur la douleur. En vous projetant vers la satisfaction de votre désir, vous allez vite oublier l’aspect douloureux et mieux vivre cette expérience intéressante.

Bijou piercing nez

Cicatrisation du piercing au nez et entretien

La durée de cicatrisation des piercings au nez varie entre 4 semaines et 4 mois pour le piercing aux narines et s’étend jusqu’à 8 mois ou plus pour une cicatrisation totale pour des piercings septum, septril ou bridge. Durant cette période de guérison, vous devez absolument adopter une bonne hygiène de vie. Afin d’éviter une infection, lavez-vous bien les mains avec une solution antibactérienne avant de manipuler le piercing. À l’aide d’un coton imbibé d’eau tiède, faites ensuite ramollir les croûtes autour du piercing sans les enlever. N’utilisez pas de produits comme l’alcool, la bétadine ou l’eau oxygénée et n’enlevez pas le piercing avant cicatrisation complète. Il est conseillé de laisser le piercing cicatriser de lui-même quoiqu’il existe des produits spécifiques pour accélérer la cicatrisation.

Peut-on avoir une infection suite à un piercing au nez ?

Vous pouvez facilement contracter une infection quand vous avez un piercing au nez. Le nez est une zone très exposée aux bactéries et aux germes présents dans l’air que vous respirez. Lorsque vous touchez fréquemment votre piercing avec des mains sales, vous invitez des bactéries à s’y introduire, ce qui va entraîner une infection. Vous pouvez reconnaître une infection avec les symptômes suivants : la fièvre, la rougeur (normal au début pendant quelques jours), la douleur aiguë les jours suivant le piercing et la présence de pus. Lorsque le pus est transparent, ce n’est pas si alarmant. Quand il devient jaunâtre et puant cependant, il faut consulter immédiatement un médecin, car c’est un signe évident d’infection.

Les bons gestes à adopter après un piercing au nez

Tout d’abord, vous devez toujours vous laver les mains avec un savon antibactérien avant de toucher votre piercing. Veillez à nettoyer délicatement votre piercing au moins deux fois par jour et évitez d’utiliser des produits forts comme l’alcool, la bétadine ou l’eau oxygénée pour nettoyer votre piercing. Il est préférable de patienter jusqu’à cicatrisation complète avant d’enlever le bijou. Si vous le retirez après quelques semaines, veillez à le remettre en place après quelques heures au maximum. Évitez non seulement de toucher le piercing, mais également tout contact avec le chlore de la piscine. Tenez-vous par ailleurs loin du maquillage jusqu’à cicatrisation complète afin de réduire les risques d’infection du piercing.

Share:

Laisser un commentaire