Saturday night fever avec Fauve hautot & Nicolas Archambault

Saturday night Fever est un spectacle de danse qui est sur scène depuis le 9 février au Dôme et au Palais des Sports de Paris. Ce spectacle musical sera bientôt en tournée dans toute la France. En effet, après ses prestations dans la capitale qui prendront fin le 30 avril, l’équipe du Saturday Night Fever a prévu plusieurs dates à travers la France du 20 mai au 28 Janvier 2018 :  la Galaxie d’Amnéville, le Zénith de Rouen, le Dôme de Marseille, le Patinoire Meriadeck de Bordeaux, le Palais NIkaia de Nice, le Zénith de Caen, pour ne citer que ceux-là.
Peu importe où vous habitez, vous pourrez rapidement admirer Fauve Hautot, Nicolas Archambault et toute la troupe Team Member.

Notre avis

Nous sommes allés le samedi 25 février 2017 au Palais des Spots à Paris voir ce spectacle musical. Nous avions pris nos billets des mois  à l’avance et 2 horaires étaient disponibles : 15h ou 20h.
Placés au 5em rang, nous avions une vue directe sur les différentes scènes et une proximité avec les danseurs assez intense : j’ai même eu la chance de voir danser Fauve Hautot et Nicolas Archambault à quelques dizaines de centimètres de moi, dans l’allée près de mon siège.
decompte avant le show saturdayt night feverUn décompte se met en marche un peu avant le commencement du spéctacle, ce qui permet de faire monter l’ambiance : une très bonne ambiance dans la salle d’ailleurs.

Saturday Night Fever est un mélange entre un spectacle de danse et une comédie musicale : Gwendal Marimoutou, le présentateur, intervient régulièrement pour expliquer les scènes mais son rôle ne s’arrête pas là car il dialogue aussi avec les danseurs. Mesdames, vous allez adorer le début du spectacle : après quelques minutes, de show, on peut admirer à souhait Nicolas Archambault en caleçon pendant de nombreuses minutes!

Les danses s’enchainent avec le déroulement de l’histoire qui prend se place et au bout de quelques dizaines de minutes, on ‘est complètement envahi par l’ambiance Disco et la magie du spectacle :

  • Des danseurs exceptionnels
  • Des chanteurs incroyables
  • Un décors qui change à chaque scène avec des effets de lumière magiques

Vous l’aurez compris, on a adoré ce spectacle : les 2h30 passent à une vitesse folle et les émotions sont fortes.
Après l’entracte, Gwendal Marimoutou a mis le feu en nous apprenant les 4 pas de base du disco.

spectacle Saturday night fever - la fievre du samedi soir

L’histoire de Saturday Night Fever

Signifiant littéralement « la fièvre du samedi soir », le Saturday night fever s’inspire d’une histoire émouvante. En effet, Tony Manero, un jeune américain  issu des bas quartiers  de Brooklyn  des années 70 est un passionné de danse. C’est dans ses prestations sur le dance floor de l’Odyssée qu’il trouve son bonheur.
Dans cette passion dévorante, il rencontre l’opposition farouche de son père qui avait déjà un destin tout tracé pour son fils. La passion étant plus forte que tout le reste, Tony la laissera prendre le dessus au grand dam de sa famille. Toutefois, son aventure artistique est loin d’être un long fleuve tranquille.
Le thème prédominant de ce spectacle est la danse et l’ambiance festive des années 70’s. C’est également un spectacle qui met en exergue des défis de la jeunesse actuelle avec ses doutes, ses rapports familiaux, amicaux ou amoureux ainsi que sa place dans la société moderne.  Ces personnes poignantes sont incarnées par de jeunes acteurs très expérimentés.

Biographie et rôles des 3 personnages principaux

Fauve Hautot

Stéphanie, de son vrai nom Fauve Hautot, est née le 03 mars 1986 à Dieppe. Sa passion pour la danse, elle la tient de ses parents, un père passionné de danse et une mère professeur de danse.Elle commence donc la danse très tôt, comme vous l’aurez compris.
Elle débute la danse jazz dès 2006,  puis elle enchaîne avec le contemporain et plus tard le ballet au centre de Paris.

Mais, bien avant en 2001, Fauve commence la danse latine, puis participe au Championnat de France Junior  de danse latine dont elle remporte brillamment le titre. Elle se positionne en 3e place au Championnat de France des dix danses aux côtés de Grégory Guinchard.

En 2004, elle change de partenaire et fait de l’italien Alessandro Camerotto son cavalier avec qui elle remporta de nombreux titres internationaux. En 2011, elle voit sa carrière prendre de l’envol aux côtés de Maxime Dereymez dans l’émission télévisée « danse avec les stars », mais qu’elle remporte finalement avec le chanteur Emmanuel Moire au bout de 3 saisons.
Dans Saturday Night fever, on retrouve une jeune femme fougueuse et pleine de vie qui brandit haut son talent de danseuse, au point de mettre Tony dans tous ses états.

Nicolas Archambault

Dans le rôle de Tony,  Nicolas Archambault a lui aussi une carrière tout aussi riche. Né le 18 octobre 1984 à Montréal au Québec,  Nicolas est l’aîné d’une famille de 4 enfants. Tout comme Fauve, il embrasse la danse dès son jeune âge, plus précisément à 7 ans. En effet, ses parents l’inscrivent à l’école chorégraphique Louise Lapierre puis fait son secondaire à l’école secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry. Victime de moquerie, il traverse une période de dépression avant de se reprendre.

Dès ses 14 ans, les premiers contrats fusent. C’est le début d’une longue carrière pour le jeune homme qui dès ses 19 ans entre à LADMMI, une école de danse contemporaine. Il s’y spécialise en freestyle pendant les 5 années qui suivront. Entre temps, il danse pour Joe Dassin dans Elvis story, et devient l’assistant de Brian Friedman.

Au concours « So you think you can dance canada » de 2008, il est sacré vainqueur et cette victoire lui permettra d’être retenu en tant que chorégraphe résident. Sa carrière prend une autre tournure en 2011 lorsqu’il se lance dans le cinéma avec le film « Sur le rythme ». Il fut également juge une première fois  de la version française de l’émission « You can dance » en 2012, puis de l’émission « Les Dieux de la danse » en 2015. C’est fort de ce parcours que sa carrière est consacrée en 2017 par son rôle dans Saturday Night Fever où il ne fait qu’un avec la scène grâce au talent de DJ de Monty.

Gwendal Marimoutou

Le DJ, Gwendal Marimoutou (son twitter) est né le 15 juin 1995 à Paris, d’une mère manager d’un groupe de rock et d’un père musicien. Déjà très jeune, il accompagnait son père dans ses tournées musicales et c’est d’ailleurs ce qui le persuade de faire de la musique un tremplin. Le chemin semble tout tracé pour ce jeune homme qui déjà à l’âge de 12 ans preste dans la comédie musicale « le roi lion ».

On le retrouve en 2009 sur les plateaux de l’émission « La France a un incroyable talent » dans laquelle il réussit tant bien que mal à atteindre la finale, puis à « The Voice » en 2014.
Dans son rôle de Monty le DJ, Gwendal est le meilleur allié de Tony et doit mettre le feu à la scène.

En plus de ces trois acteurs de renom, la troupe de « Saturday Night Fever » se compose d’une pléthore d’artistes dont voici la liste.

Les danseurs et chanteurs de cette comédie musicale

  • Nicolas Archambault joue le rôle de Tony, un jeune garçon new-yorkais pour qui la danse est la seule raison de vivre ;
  • Julien Lamassone joue le rôle de Franck Junior, le frère de Tony;
  • Lionnel Astier joue le rôle de Franck le père de Tony, un homme autoritaire ;
  • Agnès Boury joue le rôle de Rosa, la mère de Tony ;
  • Fanny Fourquez joue le rôle d’Annette, la coéquipière de Tony ;
  • Fauve Hautot joue le rôle de Stéphanie, une jeune femme au caractère de fauve ;
  • Vinicus Timmerman joue le rôle de Bobby, l’ami dévoué de Tony ;
  • Stephan Rizon, Nevedya et FloMalley forment à eux trois le trio ;
  • Gwendal Marimoutou joue le rôle de Monty le DJ, l’ambianceur qui transforme les Saturday night en vraie fiesta ;

A tout ce beau monde s’ajoutent les membres de la Team Member à savoir :

  • Daniel Ralph Mfaya
  • Jonathan Jenvrin
  • Alexandra Trovato
  • FarrahBenamor
  • Peter Bordage
  • Andrea Condorelli
  • Coline Omasson
  • Jocelyn Laurent
  • Alicia IraneRault
  • Stessy Emelie
  • Thibaut Orsoni
  • Juliana Casas Herrera
  • Salim Bagayoko, et
  • Chris McCarthy

Quant à l’équipe artistique, elle se compose de plusieurs éminentes personnes :

  • Stéphane Jarny, chorégraphe et directeur artistique
  • Stéphane Roy, spécialiste en art de la scène et en théâtre

Sites officiels de la troupe Saturday Night Fever

Source de l’image à la une : http://www.nicetime.fr/saturday-night-fever-fauve-hautot-a-mis-le-feu-au-palais-de-tokyo/

Danseurs et chanteurs saturday night fever
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *