La spiruline : l’algue aux 1000 vertus qui a la côte

Magazine des tendances, buzz et sorties » Beauté / santé » La spiruline : l’algue aux 1000 vertus qui a la côte
De la spiruline

Algue facile à cultiver, la spiruline était utilisée par les anciennes civilisations présentes en Afrique, en Asie, et en Amérique du Sud. C’est grâce à ce dernier qu’on n’a pu découvrir son existence, puis ensuite ses bienfaits. On en entend parler de plus en plus ces dernières années en France et en Europe et elle se positionne, non pas dans la catégorie « médecines alternatives« , mais plutôt comme complément alimentaire aux 1000 vertus.

La spiruline : qu’est-ce que c’est ?

La spiruline est un végétal aquatique. Mais de quoi est il fait ? On y trouve une grand quantité de protéines, accompagnée d’antioxydants et d’un acide gras oméga 6. Elle est faible en calories, ce qui fait d’elle un excellent complément alimentaire doté de qualités nutritionnelles intéressantes.

Qu’est-ce que la spiruline apporte au corps humain?

Complément alimentaire, mais pas que! La spiruline ne fait pas que compléter votre alimentation, elle l’enrichit. L’emploi de ce mot convient à décrire ce superaliment. Pourquoi superaliment ?
Car c’est un véritable concentré de nutriments :

  • Protéine : 60 % de sa masse est composée d’acides aminés (donne les protéines) dont les muscles se nourrissent. En guise de comparaison, noté que pour la viande crue, la quantité d’acide aminé ne représente que 20 % de sa masse totale, chiffre qui diminue post-cuisson.
    La richesse protéique que présente la spiruline résulte également du fait qu’elle possède les 9 acides aminés essentiels. On rappelle qu’il existe 20 acides aminés principaux utilisés par le corps humain et que 9 d’entre eux ne sont pas produits par celui-ci, ce sont les acides aminés essentiels.
    Attention, cela ne veut pas dire que l’on peut se reposer sur la spiruline comme unique source de protéine. On ne peut pas consommer la spiruline de manière illimitée, son apport est à relativiser. De plus, l’assimilation des acides aminés nécessite un apport de céréale supplémentaire.
  • Minéraux et oligoéléments : Le cuivre, magnésium, zinc, fer, qui permettent au corps de mieux récupérer, sont retrouvés dans la spiruline. Ajoutez à ça du sodium, potassium, phosphore etc. éléments appréciés du corps humain.
  • Vitamines : Présentes naturellement dans la spiruline, les vitamines qu’elle contient paraissent plus intéressantes que celles que l’on trouve dans des compléments chimiques.
    Son principal atout sur ce plan est sa richesse en bêta-carotène. En quoi est ce un atout ?
    Le bêta-carotène permet la formation de la vitamine A. Donc si on en apporte à l’organisme, il décidera lui même s’il a besoin d’en faire la transformation. Grâce à cela on évite le surdosage, qui lui est possible avec des compléments directs de vitamine A.
    On y retrouve également de la vitamine E, très bon antioxydant, ainsi que des dérivés de vitamine B (B2, B3, B6, B9, B12), qui parfois s’avèrent plus présent dans la spiruline que dans la viande rouge.
  • Pigments : Elle en contient 2. Le premier est assez commun, la chlorophylle. Le deuxième plus rare, la phycocyanine. Les deux jouent un rôle dans la purification de l’organisme, la production de cellules sanguines, la détoxification du sang etc.

À quoi ça sert tout ça?

On sait maintenant que la spiruline regorge de plein de ressources, mais à quoi servent ces ressources ?
Perdre du poids, combattre la malnutrition, booster le système immunitaire, baisser le taux de cholestérol, apporter une source de protéines. Ce sont les informations qui circulent sur la spiruline. Vérifions ça plus en détail.

  • La spiruline, contre la prise de poids (régime) et la malnutrition : attention, la spiruline ne permet pas de perdre du poids, du moins pas directement. On dit qu’elle aide à cette tâche, car sa richesse nutritionnelle permet à votre organisme d’atteindre plus rapidement un état de satiété. Elle vous aidera donc à moins ressentir la faim, éviter le grignotage, etc. Mais notez bien que ce n’est pas une solution miracle pour perdre du poids. Grâce à ses propriétés détoxifiantes, elle aide légèrement à l’élimination de certaines mauvaises graisses.
    Pour ce qui est de la malnutrition, les avis sont encore partagés. Certes, la spiruline est très riche mais, à elle seule ne suffit pas à combattre une nutrition pauvre. Quand bien même elle en reste un allié.
  • La spiruline et le sport : les minéraux et la vitamine B12 que contient la spiruline favorisent la récupération. Elle devient donc très utile pour la pratique d’un sport intense. Les pigments (chlorophylle et phycocyanine) stimulent la production de globule rouge, améliorant ainsi l’oxygénation des muscles.
    Riche en protéine, la spiruline accompagne la prise de masse musculaire, ainsi que les périodes de sèches sportives, sans craindre d’affaiblissement, de fatigue, etc…
    De plus, elle agit comme un anti-inflammatoire naturel, comme l’eau citronnée, pour vos muscles, articulations, etc. Elle ne supprime pas totalement la douleur évidemment, mais contribue à ce qu’elle soit moins gênante pour le sportif.
  • La spiruline et le système immunitaire : les études sont encore en cours, pour le moment, il est démontré que la spiruline est bien immunostimulante chez certains animaux. On sait juste que chez l’Homme, elle permet la détoxification de l’organisme.
    Il existe également des études en cours sur la spiruline, le diabète et la rhinite allergique (ndlr : consultez ce dossier sur les éternuements). On sait déjà qu’il fait descendre le taux de cholestérol total de votre corps, ainsi que le mauvais cholestérol.

Où est-ce qu’on en trouve ?

La spiruline est certes facile à cultiver, mais il faut la mettre dans des conditions environnementales idéales à sa croissance, ainsi que lui donné les minéraux dont elle a besoin. C’est une plante qui capte énormément les minéraux et oligoéléments qui l’entoure (d’où sa richesse), elle peut donc devenir toxique si elle se nourrit d’une nappe phréatique polluée (elle récupère les métaux lourds). Il faut donc se renseigner sur l’environnement de production.
Vous devez absolument vérifier sa provenance, car les normes sanitaires et écologiques sont différentes selon les pays (plus stricte en Europe). Si elle vient de France par exemple, c’est une garantie de qualité.
Vous pouvez la retrouver vendu sous forme de poudre, ou bien de comprimés.

Limites et danger

La spiruline bien qu’efficace n’est pas miraculeuse et présente des limites. La quantité que vous allez consommer en est une. Les sportifs l’utilisant consomment entre 10 et 15 grammes par jour. Malgré sa richesse, si vous n’avez pas déjà une alimentation correcte et un mode de vie sain, la spiruline n’aura pas autant d’impact. En ingérer trop peut provoquer des nausées.

Pour ce qui est du danger, comme expliqué plus haut, sa provenance a une importance énorme. Hormis ceci, si la spiruline est couplée à une autre algue, il est possible que celle-ci soit neurotoxique.
Optez pour un produit composé uniquement de spiruline.

 

Autres sujets qui pourraient vous interesser :
Le sujet que vous venez de découvrir parle de Bienfaits et dangers de la spiruline
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[flash] Bon plan amazon sur Amazon assistant [flash]