La fête de la VOD relance la guerre des plateformes de vidéo à la demande

Magazine des tendances, buzz et sorties » Cinema et séries » La fête de la VOD relance la guerre des plateformes de vidéo à la demande
Tv diffusant de la VOD

La semaine dernière avait lieu la fête de la VOD sur certaines plateformes françaises. C’est en effet la quatrième année qu’avait lieu cet évènement, permettant de visionner un film pour deux euros ou l’acheter pour cinq euros. De quoi attirer de nouveaux clients auprès des plateformes participantes qui ne cessent de se faire la guerre.

La fête de la VOD

Pour cette quatrième année de la fête de la VOD ce sont dix plateformes de vidéo à la demande qui ont participé à l’évènement : Arte VOD, CANALPLAY VOD, FilmoTV, Iminéo, La Cinétek, La Toile, MYTF1 VOD, Orange, UniversCiné, Videofutur. L’édition 2018 de l’opération avait su attirer près de 20 % de nouvelle clientèle. De ce fait, pour promouvoir ces quatre jours de films dématérialisés à prix réduits, ce sont les acteurs Julien Arruti et Philippe Lacheau qui s’étaient prêtés au jeu.

De nos jours la vidéo à la demande explose et les plateformes proposant les services de VOD ne cessent de se faire la guerre pour conquérir petit à petit toujours plus de clients. Les services proposant de voir en téléchargement ou de visionner en streaming des films ou des séries sont de plus en plus nombreux avec pour certains des thématiques particulières ou des exclusivités : à ce sujet, Very Bad trip 4 est toujours très attendu!

Un riche catalogue de films à prix réduit

Pour cette édition 2019 c’est environ 20000 films de toutes catégories qui étaient consultables sur l’ensemble de vos écrans. Il était donc possible de profiter des services de vidéo à la demande sur votre téléviseur, votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette et cela à prix réduit.
La location d’une vidéo était proposée à 2 euros contre 4,99 euros en temps normal, quant à l’achat d’un film, il était vendu à 5 € contre 12,99 € le reste du temps.

La guerre des services de VOD et de streaming est lancée

De nombreuses plateformes de streaming ou de VOD luttent pour conquérir toujours plus de clients. Dans cette guerre, les moyens pour déstabiliser la concurrence sont nombreux.
Par exemple, l’application Amazon Prime Vidéo permettant de regarder en streaming des vidéos s’est vu exclue de la plateforme de téléchargement App Store proposée par Apple, les personnes l’ayant déjà installée peuvent encore l’utiliser, mais l’application n’est plus téléchargeable depuis l’App Store.
C’est également le service de VOD que propose Disney qui a banni de ses publicités les spots faisant la promotion du service de VOD de Netflix.

Share:

Laisser un commentaire