Entretenir sa piscine selon la saison

Magazine des tendances, buzz et sorties » Maison » Entretenir sa piscine selon la saison

Baignade, détente, jeux en famille, petite fête avec les amis, il existe plusieurs moyens de profiter de sa piscine. Mais pour la garder en bon état et préserver la santé de tous, vous devez l’entretenir tout au long de l’année pour la débarrasser des insectes, des feuilles d’arbres, etc. Chaque saison requiert un mode d’entretien différent. Nous vous donnons quelques informations sur le type de nettoyage adapté à chaque saison de l’année pour garder votre piscine propre et bien entretenue.

Utilisez un robot pour nettoyer votre piscine

Le nettoyage manuel est une solution basique pour nettoyer votre piscine. Il se fait en trois étapes. Vous devez d’abord vous munir d’une épuisette pour ramasser les débris à la surface et au fond de l’eau. Ensuite, vous devez frotter le fond de votre piscine à l’aide d’un balai brosse pour décrocher les saletés et les pousser vers l’épuisette ou la bonde de fond. Il faut enfin utiliser une brosse pour frotter le long de la ligne.

Mais ce processus peut être peu efficace, long et fastidieux. Pour pallier cela, vous pouvez opter pour un robot piscine automatique pour maintenir votre piscine en bon état. C’est un appareil très performant capable de nettoyer efficacement tous types de piscines sans une intervention humaine.

Les robots de piscine électriques

Il existe des robots de piscine pour tous les budgets. Si vous désirez un appareil ultra autonome capable de nettoyer les parois de votre piscine, orientez votre choix vers les robots piscine électriques même si leur prix est un peu élevé. Ce sont de véritables aspirateurs intelligents qui sont à la fois pratiques et efficaces.

Grâce à leur propre système de filtration, ces appareils aspirent toutes les impuretés dans les moindres recoins et évitent ainsi l’encrassement prématuré du filtre du bassin. Les robots électriques sont adaptés aux piscines de grande surface ainsi que les fonds inclinés. Ils sont également parfaits pour nettoyer les petites piscines en toute simplicité.

Ces appareils s’adaptent généralement à tout type de forme de bassin et de revêtements. Certains robots électriques fonctionnent sur prise électrique et d’autres sur batterie. Vous n’avez qu’à les immerger pour qu’ils fonctionnent. Ils se déplacent dans le bassin à l’aide de chenilles pour faire un nettoyage optimal.

Les modèles les plus puissants comme le robot Tiger Shark nettoient à la fois le fond du bassin, la ligne d’eau, les parois, les angles et les escaliers. Il existe des sites très documentés pour en savoir plus sur le robot Tiger Shark, reconnu pour sa fiabilité, sa facilité d’utilisation et son efficacité. Les robots électriques sont dotés d’une intelligence artificielle qui leur permet de mémoriser la forme de votre piscine et d’éviter les éventuels obstacles ce qui leur permet de faire un nettoyage plus rapide pendant les prochaines séances de nettoyage.

robot de piscine

Les robots hydrauliques

Les robots hydrauliques sont à un coût plus accessible. Les robots hydrauliques à aspiration marchent grâce au filtre et à la pompe (système de filtration) de votre piscine. Pour utiliser ces appareils, il suffit de les brancher sur le skimmer ou la prise de balai via un tuyau en PVC. Ils se déplaceront dans votre bassin de façon aléatoire dès que la pompe sera mise en route. Pour un nettoyage optimal, vous pouvez prendre le temps de les guider dans le bassin. Ce modèle de robots est adapté aux petites piscines enterrées ou hors sol à pente douce ou à fond plat.

Généralement, ils s’adaptent à toutes formes de piscine et tout type de revêtement. Il existe des modèles haut de gamme qui servent à nettoyer votre piscine en profondeur. Puisque les déchets sont directement envoyés dans le système de filtration, il est conseillé de nettoyer fréquemment votre piscine. Vous pouvez équiper votre robot de piège à feuilles si votre piscine est proches des arbres ou autre facteur polluant. Notez qu’il existe aussi des robots hydrauliques à pression dont le fonctionnement est lié au suppresseur.

Automne : anticipez l’hivernage

S’il est possible de profiter encore de quelques séances de baignade en début d’automne, la fin de cette saison est une occasion pour préparer l’hivernage. Il est conseillé de nettoyer davantage votre piscine pendant cette saison pour la débarrasser des feuilles mortes qui pourraient s’y inviter. Vous devez donc nettoyer quotidiennement sa surface et passer régulièrement le balai-aspirateur. Vous pouvez aussi porter votre choix sur les appareils automatiques de traitement de l’eau pour le faire. L’utilisation de la piscine est moins fréquente en automne. Il est donc conseillé de réduire le traitement et le temps de filtration. Vous pouvez faire le traitement tous les 15 jours tout en vérifiant le taux de chlore et de pH.

Pour protéger votre piscine pendant cette saison et en profiter, optez pour un abri de piscine bas (pour conserver la chaleur uniquement dans la piscine) ou haut (pour la création d’un espace chaleureux autour de votre piscine). Vous pouvez aussi orienter votre choix vers un système de chauffage. À la fin de l’automne, il faut prendre des dispositions pour préparer l’hivernage afin de protéger votre piscine contre les algues et le gel. En fonction des conditions météo dans votre région, vous devez choisir entre l’hivernage actif et l’hivernage passif.

Hiver : évitez le gel et les algues

Il est important d’entretenir sa piscine en hiver pour éviter le gel et les algues. Si le gel est commun dans la région où vous habitez, l’hivernage passif ou total est la solution adéquate pour protéger votre piscine. Dans ce cas, la piscine doit être mise en arrêt total et vous devez prendre certaines mesures préventives pour éviter le gel. La première précaution à prendre est de vidanger les éléments de filtration et de les conserver hors gel.

piscine en hiver

Il est déconseillé de laisser de l’eau dans vos équipements pendant cette période, car si elle gèle, la glace pourrait exercer une pression capable de détériorer ou casser les pompes et autres appareils. Vous devez boucher les buses de refoulement, les prises balais et les bondes de fond. Il est également important de baisser le niveau de l’eau et d’installer des flotteurs d’hivernage pour éviter la formation de glace dans le bassin. Équipez-vous aussi de gizmos pour protéger vos skimmers.

Si vous habitez par contre dans une région plus chaude où le gel se limite exceptionnellement aux petits matins, vous devez opter pour l’hivernage actif ou partiel. Les précautions à prendre dans ce cas sont bien moindres. Vous devez suivre le même rythme d’entretien que pendant la belle saison. Il faut juste verser un produit d’hivernage et utiliser une bâche d’hivernage pour protéger votre bassin. Il faut procéder à la filtration de l’eau pendant deux à trois heures par jours avec un coffret hors gel qui la déclenchera en fonction de la température. Il faut aussi créer un mouvement d’eau pour éviter la formation de gel.

Printemps : la période de remise en eau de votre installation

Il faut une remise en fonction progressive de votre piscine avant d’en profiter pendant cette saison. Les tâches à accomplir varient en fonction du mode d’hivernage préalablement choisi. Si vous aviez mis votre piscine en hivernage passif, commencez par retirer les équipements de protection et la bâche. Cette étape est moins contraignante et moins longue lorsque vous disposez d’un abri de piscine.

Vous devez ensuite nettoyer le bassin et détartrer le filtre pour enlever les déchets ou dépôts. Si votre piscine était par contre mise en hivernage actif, vous devez contrôler le pH de l’eau et vider le bassin si l’acidité est trop forte. Il faut ensuite nettoyer le bassin pour remettre votre piscine en état. Au printemps, il est important de purifier l’eau avec des pastilles de brome ou de chlore. Pendant 1 à 3 jours, vous devez procéder à une filtration en continu pour que l’eau soit limpide.

Été : les bons gestes d’entretien pour votre bassin

C’est pendant cette saison que la piscine est plus sollicitée. Il faut quand même continuer à faire un entretien régulier afin de maintenir une bonne qualité d’eau. Il est également important de contrôler le pH de cette dernière ainsi que taux de désinfectant. Il vous faut un testeur électronique de pH ou une trousse de contrôle pour baisser ou augmenter le pH de l’eau avec les produits adéquats en fonction des indications. Vous pouvez décorer vos murs extérieurs pour faire de cette partie de la maison un coin détente à part entière.

Vous devez aussi filtrer l’eau pendant une durée en heures égale à la moitié de sa température. En ce qui concerne le nettoyage, vous devez vérifier l’encastrement des filtres avec un manomètre et nettoyer le filtre lorsque la pression de l’eau est trop forte. Vous devez également nettoyer la ligne d’eau avec une éponge spéciale et un produit adapté. Le bassin doit aussi être nettoyé avec une épuisette en cas de grosses impuretés et un balai-aspirateur.

Share:

Laisser un commentaire