Film « Miss Peregrine et les enfants particuliers » (2016)

Date de sortie en salle : 05 OCTOBRE 2016
Production : 20TH CENTURY FOX
Réalisation : Tim BURTON
Scénario : Ransom RIGGS (ROMAN), JaneGOLDMAN
Genre : Abentre, Famille, Fantastique
Acteurs principaux : Eva GREEN, Asa BUTTERFIELD, Samuel L.JACKSON, Ella PURNELL, Terence STAMP,  Judi DENCH, Chris O’DOWD
Durée : 127 min

Synopsis

Avant de mourir ABE, le grand-père de JACOB un adolescent de 16 ans, lui confit qui doit retrouver l’orphelinat de MISS PEREGRINE l’héroïne

des histoire qu’il lui racontait quand il était plus jeune. Il trouve des indices qui le conduisent au PAYS DE GALLES dans un lieu magique.Au fur et mesure qu’il découvre ses habitants, il s’aperçoit qu’un terrible danger  les guette.

Critique / Avis

Tim BURTON est mon réalisateur préféré, alors quand il sort un nouveau film c’est toujours un réel plaisir d’aller se blottir dans une salle de cinéma et de savourer le spectacle. C’est vraiment une sensation particulière un peu comme un enfant qui découvre ses jouets de noël. Tim BURTON arrive à nous faire voyager dans ses mondes bien particuliers qu’il est le seul à créer. Il a une patte bien à lui, une façon de  raconter les histoires très spéciale c’est un peu comme se délecter de jolis cauchemars, à la fois doux et rugueux, tristes et amusants sombres et colorés. Il n’y a pas d’autres réalisateurs qui arrivent à me faire ressentir ce sentiment. J’adore tous ses films, mais il est vrai que certains sont moins bien que d’autres et parmi tous ses long métrages seul 2 ou 3 me laissent indifférents .

Ici Tim BURTON  se lance dans la réalisation d’une adaptation d’un roman en 3 tomes à succès pour enfants ou plutôt jeunes adolescents de Ransom RIGGS. Je n’ai malheureusement pas lu ces romans donc je ne pourrais pas donc dire si l’adaptation est bonne ou pas, mais d’après ce que j’ai pu lire à gauche ou à droite il a décidé de changer certaines choses pour donner un côté un peu plus visuel aux relation entre certains personnages comme pour les pouvoirs de l’héroïne par exemple.

Donc TIM BURTON s’attaque à une œuvre pour enfants et ça se ressent beaucoup, il y a énormément d’erreurs scénaristiques qui sont franchement perceptibles, tout au moins pour un adulte, mais surement moins pour un enfant. L’exemple le plus marquant est le fait que les enfants vivent éternellement dans une boucle temporelle, leurs corps ne vieillissent plus, ils ont consciences qu’ils vivent encore et encore la même journée, ils se rappellent de leurs souvenirs mais par contre ils ne grandissent pas intellectuellement, ils gardent toujours leurs intelligences d’enfants.
Dans Entretien avec un vampire, CLAUDIA la fillette interprétée par Kirsten DUNST qui a été transformé en vampire ne vieillit plus mais par contre elle continue à vieillir intellectuellement. Ici, dans MISS  PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS, les enfants restent des enfants intellectuellement alors que cela fait environ 73 ans qu’ils revivent la même journée. Ce genre d’incohérence le film en est truffé, je vais vous en faire l’économie, vous les découvrirez facilement tout seul.

Je pense que les plus jeunes enfants qui verront ce film feront certainement des petits cauchemars, le film est fait pour cela, et TIM BURTON, comme à son habitude, crée des personnages plutôt effrayants. Entre le rôle du méchant de service interprété par Samuel L. JACKSON et les monstres, les SÉPULCREUX, qui ressemblent beaucoup à des SLENDERMAN les plus petits risquent d’être servis.

En regardant le film on a un peu l’impression d’être dans un mélange de X-MEN et HARRY POTTER (et ce n’est pas pour me déplaire), c’est plutôt sympa et  bien ciblé.

Les enfants protégés par MISS PEREGRINE ont tous des particularités individuelles qui sont pour certaines assez sympas voir vraiment géniales, et d’autres par contre sont d’une tristesse…mais là encore cela vient probablement de l’œuvre originale.

Et bien c’est pareil pour le film en général, il y a pas mal de moments super sympas et puis d’autres moments fades et sans intérêts : lorsque l’histoire se déroule en 1943 c’est vraiment captivant et puis on ne sait pas pourquoi, on repasse à notre époque dans d’interminables scènes ennuyeuses, à ce moment finit par se dire qu’on n’a qu’une envie qu’il revienne dans la boucle temporelle.
Le plus gros soucis du film je pense c’est qu’il donne plein de détails intéressants, que le réalisateur laisse sans développer, il nous met l’eau à la bouche et puis il passe à autre chose : tout est toujours suggéré et c’est au spectateur de faire la démarche intellectuelle pour imaginer le reste : cela en est presque frustrant à la longue.

Les acteurs sont bons, ils jouent même très bien seulement comme pour l’ensemble du film cela dépend des personnages : par exemple JACOB le héros interprété par Asa BUTTERFIELD : son personnage est fade et sans ampleur. Il faudrait qu’il soit plus développé et c’est pareil pour 2 ou 3 enfants.
Quand au père de JACOB, il est ridicule et ne parlons pas des jeunes villageois qui sont trop caricaturaux.

Maintenant il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un film pour les jeunes spectateurs, et que beaucoup de mes critiques ne seront surement pas perçues par les  enfants ou les jeunes ados. On est globalement dans un bon film qui est techniquement très bien réalisé et comme à son habitude TIM BURTON nous fait rêver : les couleurs sont magnifiques vraiment bien saturées, et les noirs sont profonds.

Pour ce film TIM BURTON a voulu utiliser moins d’effets spéciaux  pour utiliser plus d’effets visuels. Il a utilisé plusieurs techniques différentes qui donne au film un côté moins conventionnel. Il a utilisé la technique de STOP-MOTION (notamment pour les squelettes) ou des TIMELAPSES pour simuler les boucles temporelles. On peut aussi voir qu’il a simulé à certains moments soit le jour soit la nuit  simplement avec l’aide d’éclairages adaptés, quitte à en faire peut-être  un peu trop comme lors de la scène ou le grand-père de JACOB est sur le point de mourir.

Bien que le réalisateur ait voulu limiter  les effets spéciaux il a quand même fait de superbes scènes  aquatiques : elles  sont à tomber. Je les trouvent somptueuses.

Malheureusement j’ai du aller voir le film en 3D, je ne suis pas super fan de cette technique, plus souvent utilisé dans un but marketing  que dans un but artistique, et puis cela a tendance à assombrir les films, alors déjà que les films de TIM BURTON sont naturellement sombres j’avais quelques inquiétudes.
Et bien j’ai été agréablement surpris : déjà le réalisateur a vraiment bien gérer la luminosité et il s’est attaché à jouer avec la profondeur de champs rendant le film plutôt sympa visuellement mettant en valeur les personnages qui se détachaient bien des décors.

En plus TIM BURTON s’est amusé à nous faire des petits clins d’œil, comme avec la banlieue où  habite le grand-père de JACOB qui ressemble beaucoup à celle d’EDWARD AUX MAINS D’ARGENT (et bien c’est normal puisque les scènes ont été tournées au même endroit) ou comme le petit CAMÉO dans la fête foraine de Blackpool.

Donc le film n’est pas mauvais il est même plutôt bon,  je l’ai bien aimé, il est tout à fait dans l’esprit du réalisateur, son petit problème vient  surtout des incohérences scénaristiques et de la mauvaise gestion de l’histoire et des personnages, mais là çà vient surement de l’œuvre originale.
Le film laisse également penser qu’il pourrait y avoir une suite, ce qui semblerait logique puisqu’il s’agit de l’adaptation d’un roman en 3 tomes, ça nous permettrait peut être de mieux découvrir les enfants car beaucoup sont sous exploités.

Mais c’est malheureux qu’il faille espérer une suite à un film pour mieux comprendre le premier.

Je vous conseille d’aller voir ce film au cinéma, un BURTON se déguste toujours sur un grand écran, et puis  si vous avez des enfants  cela peut être une expérience sympa bien que ça ne soit pas son meilleur film.

Bande annonce

Intrigue

Alors que JACOB PORTMAN , un adolescent de 16 ans surnommé JAKE, est en train de  travailler en tant que magasinier dans un supermarché, quand on l’appelle pour lui dire que son grand-père ABE, dont il s’occupe, est encore en train de faire une crise de démence. Il quitte son travail pour aller le voir, mais lorsqu’il arrive sur place en compagnie d’une de ses collègues de travail, il découvre son corps énucléé. Et juste avant de mourir ce dernier lui confie qu’il doit impérativement retrouver l‘orphelinat de Miss PEREGRINE dont il parlait dans les histoires qu’il lui racontait enfant.

Il part donc en compagnie de son père sur une île au large du Pays de Galles où se trouverait l’orphelinat de MISS PEREGRINE. Sur l’île, deux jeunes adolescents le conduisent à l’orphelinat, tout au moins de ce qu’il en reste, car il a été détruit durant le 2eme Guerre Mondiale  lors d’un raid aérien allemand. Déçu il rentre à l’hôtel mais décide d’y retourner le lendemain pour essayer d’en apprendre un peu plus en fouillant dans les décombres. C’est là qu’il fait connaissance d’un petit groupe d’enfants avec d’étranges pouvoirs. Ils le conduisent dans une grotte qui les amènent au même orphelinat, mais cette fois-ci intacte.

C’est alors qu’il fait connaissance de MISS PEREGRINE, la gouvernante de la maison. Celle-ci semble le connaître et lui présente le reste des enfants qui habitent la maison.

JAKE découvre que chaque enfant possède un don particulier plus ou moins étrange.

Après avoir passé la journée sur place, MISS PEREGRINE lui explique qu’elle  a pour mission de protéger les enfants du reste du monde et que pour y parvenir elle a le pouvoir de créer une boucle temporelle, qui leur permet de commencer la journée indéfiniment  et ainsi être à l’abri d’éléments perturbateurs. Elle a choisi de créer cette boucle temporelle juste avant le bombardement allemand de 1943.

Malheureusement JAKE découvre rapidement que sa présence sur l’île risque de mettre en péril la quiétude de leurs vies, et qu’un terrible danger approche.

Acteurs

  • Eva GREEN joue le rôle de MISS PEREGRINE une OMBRUNE, et comme toutes les OMBRUNES,  elle a le pouvoir de manipuler le temps et de se transformer en oiseau. Elle a pour mission de protéger les enfants aux pouvoirs particuliers de toutes les menaces du monde extérieur.
  • Asa BUTTERFIELD est JACOB PORTMAN, un adolescent de 16 ans surnommé JAKE. Après la mort mystérieuse de ABE son grand-père il part à la recherche de MISS PEREGRINE et de son orphelinat, l’héroïne des histoires que lui racontait ABE, lorsqu’il était enfant.
  • Samuel L.JACKSON joue le rôle de BARRON le leader des WIGHTS, une espèce de morts-vivants, qui chassent les enfants aux pouvoirs particuliers. BARRON veut attraper toutes les OMBRUNES car il pense que cela  lui permettrait ainsi de devenir immortel.
  • Ella PURNELL est EMMA l’une des  enfants particuliers, plus légère qu’une plume, elle contrôle l’air et  semble être amoureuse de JAKE.
  • Terence STAMP joue le rôle de ABE le grand-père de JAKE, qui sur le point de mourir lui révèle que les histoires qu’il lui racontait enfant sont vraies et qu’il doit partir à la recherche de MISS PEREGRINE et son orphelinat.
  • Judi DENCH joue le rôle de MISS AVOCET une OMBRUNE qui a réussi à échapper de justesse à BARRON, mais au dépend de la vie des enfants qu’elle protégeait.
  • Chris O’DOWD est FRANK le père de JAKE , il profite que son fils veuille aller sur une île au Pays de Galles, pour l’accompagner et ainsi finir le livre sur le thème des oiseaux qu’il a commencé à écrire il y a plusieurs années.
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *