Lipocavitation : technique à ultrasons brasse fréquence contre la cellulite

" target="_blank">Seance de lipocavitation sur de la cellulite
// //
?>

Avec les avancées technologiques et scientifiques que connaissent le monde moderne, la science est devenue plus que jamais une part entière de la beauté et de l’esthétique. En quelques années, la chirurgie esthétique est passée d’une option de dernier recours à une option médicale immédiate. Ce changement de statut a vu naitre une explosion des recours à de la chirurgie pour des actes mineurs (soins du visage dans des instituts, soins du corps, etc…) qui s’est aussi accompagnée d’une explosion d’esthéticiens improvisés pouvant avoir des répercussions sur la santé. Le manque de compétences de ces derniers a été à la cause de nombreux ratés.
Une prise de conscience progressive accompagnée d’une peur de la chirurgie a poussé toute la communauté scientifique à reconsidérer la place de la science non chirurgicale pour traiter certains cas. C’est ainsi qu’est née la lipocavitation comme une alternative à la liposuccion. Vu qu’il s’agit d’un procédé très récent, on en sait très peu et c’est le moment de lever le voile sur ce mystère.

Lipocavitation, qu’est-ce que c’est ?

Le terme « lipocavitation » est une combinaison très originale du préfixe « lipo » et du mot « cavitation ». Le premier rappelle à beaucoup la « liposuccion » et ils n’auront pas tort de faire le rapprochement. En gros, la lipocavitation est un tout nouveau procédé médical, une technique alternative, qui permet d’éliminer les graisses du corps et les cellulites.

Toute la base de cette méthode repose sur la cavitation.
En effet, la cavitation est dérivée du latin « cavus » qui signifie « trou». La cavitation est donc un procédé qui consiste à créer des bulles de gaz ou de vapeur dans un liquide qui est soumis à une forte dépression.
Pour être formées, les bulles doivent subir une pression d’une certaine intensité grâce à la dépression.
À ce jour, il existe 3 façons de provoquer cette dépression :

  • Par l’écoulement d’un fluide à forte vitesse encore appelé la cavitation hydrodynamique.
  • Par la diffusion d’ondes lumineuses pour aussi faire varier la densité du liquide ou cavitation optique.
  • Par diffusion d’ondes acoustiques d’une certaine intensité qui change la densité du liquide ou cavitation acoustique.

La lipocavitation tire donc ses sources de la méthode de la cavitation acoustique.

Comment ça marche ?

Sance de lipocavitation sur des amas graisseuxSi la cavitation est une méthode qui existe depuis le 19e siècle, la lipocavitation, elle, est un procédé beaucoup plus récent. Avec le temps, elle a fait ses preuves en tant que procédure médicale stricte et exclusive aux seuls médecins praticiens. Elle s’est ensuite démocratisée peu à peu pour une devenir une méthode esthétique très commune. Sa pratique demande cependant une expertise bien maitrisée en raison de la précision qu’elle requiert. En effet, le but de la lipocavitation est de créer des bulles de vapeur dans les cellules de graisse afin de les dissoudre. À première vue, on a tendance à croire qu’il s’agit d’un procédé bénin. Pourtant, il n’en est rien.

Diffusés à très basse fréquence, des ultrasons provoquent progressivement des bulles de vapeur dans les cellules de graisse et dans les amas graisseaux. La dépression des bulles se fait progressivement jusqu’à un certain seuil où elles implosent dans ce qu’on appelle la zone de compression. À cette étape, les cellules graisseuses adipeuses ou adipocytes libèrent des acides gras qui, eux, sont ensuite libérés dans le sang.

Du système sanguin, ces acides transitent vers le foie et la vésicule biliaire où ils sont simplement métabolisés et éliminés ensuite par sudation et urine. C’est pour cette raison qu’après une séance de lipocavitation, il est conseillé de boire suffisamment pour pouvoir éliminer les acides gras du corps. Vous conviendrez qu’une telle intervention nécessite un matériel de pointe.

Avec quel matériel ?

Toute l’intervention est réalisée grâce à des appareils spécialement conçus pour cela.
Il en existe deux sortes :

  • Les appareils à haute fréquence qui sont les premières générations
  • Les appareils à basse fréquence, de deuxième génération dont l’efficacité a été prouvée.

Appareil de lipocavitationEn effet, pour pénétrer au mieux les cellules graisseuses adipeuses, les ultrasons utilisés doivent être à très basse fréquence.

La fréquence standard retenue comme la plus efficace est de 40 Htz.
En moyenne, ce sont des appareils qui coûtent plusieurs milliers d’euros qu’on retrouve auprès des professionnels.
De plus, il existe des gels dont l’application sur les zones à traiter facilite la pénétration des ultrasons.

 

Quel est le coût de l’intervention?

Les séances durent entre 30 et 45 minutes au plus à des fréquences variant en fonction de l’étendue des zones à traiter. Quant au coût des interventions, il dépend de 3 facteurs importants :

  • Le praticien ou l’esthéticien qui vous reçoit
  • La durée de chaque séance, et
  • le nombre de séances dont vous avez besoin.

Pour optimiser ses chances de s’amincir, il est conseillé un nombre minimum de 6 séances de 40 ou 45 minutes même s’il est possible de passer à 12 séances.
Il faudra débourser entre 70€ et 150€ par séance. En somme, la lipocavitation coute entre 400€ et 1800€ au maximum. Pourtant, un tel budget n’a pas l’air d’être un frein à l’engouement pour cette méthode.

Quel est l’intérêt de la lipocavitation?

Avec une ascension progressive, mais intéressante, la lipocavitation est de plus en plus utilisée comme alternative à une intervention lourde comme la liposuccion. Elle est réputée sans risque en raison de l’usage des ultrasons dont les propriétés raffermissantes pour la peau sont aussi bien connues. La lipocavitation a de nombreux avantages à savoir :

  • Elle cible spécifiquement des zones du corps réputées gras
  • Elle n’est pas invasive
  • Elle ne nécessite pas d’hospitalisation
  • Elle est moins coûteuse qu’une liposuccion
  • Elle est totalement indolore

Les seuls effets secondaires connus sont les maux de tête causés par la transition d’une trop grande quantité d’acides gras dans le sang.

De nos jours, avec la démocratisation de la lipocavitation, certains particuliers se dotent de ces appareils pour des traitements à domicile. Dans certains cas, ils font appel à des professionnels et dans d’autres, ils se prodiguent eux-mêmes les soins. Quand on considère que ce type de procédé doit être entouré de précautions médicales spécifiques, se prodiguer seul des soins à domicile peut comporter des risques.

Video d’une séance

Source de l’image à la une : http://www.effiform.com/lipocavitation.php

Seance de lipocavitation sur de la cellulite
Share:

Intéressé(e) par les bougies Partylite?

Rabais et remises partylite
Newsletter pour recevoir les promos :

Promos Partylite!