Vrai jeu de gosses ou gros coup de promo ?

Guillaume Canet et Marion Cotillard

À quelques semaines de la sortie de leur prochain film, Guillaume Canet et Marion Cotillard font parler d’eux. Le couple se livre une véritable guerre de la loose sur les réseaux sociaux. Sur le thème “Rock ou pas rock”, ils publient à tour de rôle des clichés privés et embarrassants de leur partenaire à la ville comme à l’écran. Véritable délire ou habile coup de pub ? Dans les deux cas, entre les amoureux, tous les coups sont permis.

Tout commence par un jeu innocent

C’est Guillaume Canet qui a porté le premier coup. Un coup bas, puisqu’il a profité du sommeil de sa dulcinée pour la photographier dans le train, yeux clos et bouche ouverte. Il a publié le cliché sur Instagram, avec un commentaire un brin moqueur. Bien que le cliché soit réussi et l’actrice, magnifique, la belle a décidé de se venger et la riposte n’a pas tardé. Depuis, c’est un flot incessant de clichés plus embarrassants les uns que les autres, pour le plus grand bonheur des internautes, qui suivent avec intérêt cette joute photographique. Entre le survêt’ de pépé, la bouillotte et les oreilles de Minnie de Guillaume Canet, on ne sait que choisir. Les contre-attaques du réalisateur, acteur et conjoint de Marion Cotillard sont légèrement moins croustillantes et c’est le plus souvent pendant son sommeil que l’actrice, qui reste magnifique en toute circonstance, est prise en faute.

La surenchère, une vieille habitude entre eux

Ils s’étaient déjà donné la réplique il y a plus de de treize ans, lors du film “Jeux d’enfants”, dans lequel ils se livraient alors à une guerre bien plus dangereuse, à coup de “cap’ ou pas cap’”. De l’enfance à l’âge adulte, ce jeu dangereux et le tempérament des personnages les conduisent dans une surenchère tragique qui ne prendra fin qu’avec un ultime et définitif “cap’”. L’escalade dans un comportement dangereux, c’est justement le thème du film dont ils font la promotion en ce moment et intitulé “Rock’n’Roll”. Ce film, qui se veut une parodie de leur vie, décrit comment Guillaume Canet, acteur vieillissant et rangé des bagnoles, va partir en vrille pour prouver à tous qu’il est encore branché.

Un buzz qui tombe à pic

Les plus sarcastiques et désabusés pourraient penser que cette gueguerre Instagramique tombe à point nommé et qu’il s’agit sans doute d’un coup de pub intelligemment orchestré. Le teint toujours lisse et frais de la belle pourrait, certes, fleurer bon le coup monté, mais les looks et les positions délicates de son cher et tendre sentent l’authenticité à plein nez. De plus, sur certains clichés, la qualité ne ment pas et pour un prochain clash photographico-artistique, on recommande des photos de qualité, joliment retouchées, et embellies avec Movavi Photo Focus et un joli flou artistique.

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *