Film « BEN-HUR» (2016)

Date de sortie en salle : 07 Septembre 2016.
Production : Paramount Pictures
Réalisation : Timur BEKMAMBETOV
Scénario : LewisWALLACE (histoire),  John RIDLEY et Keith R. CLARKE
Genre : Action, Aventure, Drama
Acteurs principaux :  Jack HUSTON, Toby KEBELL, Morgan FREEMAN, Nazanin BONIADI, Pilou ASBAEK, Ayelet ZURER, Sofia BLACK D’ELIA, Rodrigo SANTORO
Durée : 125 min

Synopsis

JUDAH BEN-HUR un prince de JUDÉE est accusé à tort d’avoir essayé d’assassiner le préfet PONCE PILATE, par son frère adoptif MESSALA devenu officier Romain. Il est réduit en esclavage et envoyé aux galères. Après avoir survécu aux guerres il revient à JÉRUSALEM pour se venger.

Critique / Avis

MORGAN FREEMAN acteur du film Ben-HurCà y est le premier gros blockbuster du mois de septembre est sorti : le reboot de BEN HUR. Il était temps, je l’attendais avec impatience, parce que la Bande Annonce m’avait bien plu (sauf MORGAN FREEMAN et ses dreadlocks). Du coup je me suis regardé celui de 1959 parce que inévitablement on allait faire des comparaisons. Pas mal de personnes m’en avaient déjà parlé en disant « çà va être nul, ils font un remake du chef d’œuvre avec Charlton HESTON çà ne peut pas être aussi bien… ». Alors on va commencer par là. Comme je disais ce n’est pas un remake mais un reboot, c’est à dire que le scénariste a repris l’histoire d’origine et qu’il l’a adapté à sa sauce.
L’istoire de BEN HUR est à l’origine un roman américain de 1880 écrit par Keith R. CLARKE qui se nomme BEN HUR : A TALE OF THE CHRIST ou en français BEN HUR : UN RÉCIT DU CHRIST (traduit en 1885), et ce qu’il faut aussi savoir c’est qu’avant celui de 1959 il y avait également eu 2 versions : un court métrage muet en 1907 et un film muet en 1925, donc de dire que celui de 2016 est un remake du « Chef d’œuvre » est une bêtise. Je mets Chef D’œuvre entre guillemets, pas qu’il s’agisse d’un pseudo chef d’œuvre, mais simplement pour accentuer le fait que ça a sacrément vieilli (c’est normal çà a quand même 56 ans et il y a pas de choses qui ont évolué depuis). Demandez vous à quand remonte votre dernier visionnage et si la dernière fois que vous l’avez vu c’était au siècle dernier, jetez y un coup d’œil et vous verrez, vous risquez d’être surpris, quant à la qualité du jeu des acteurs. D’un autre côté c’est un film à regarder avec les yeux de l’époque et non pas ceux d’aujourd’hui.

Donc revenons en à nos moutons, la version de 2016 commence l’histoire de BEN HUR bien plutôt que celle de 59 et le moins que l’on puisse dire c’est que le film est résolument moderne et que le réalisateur utilise toutes les techniques modernes pour filmer (STEADICAM, drone et GH4, GOPRO, red dragon…) et c’est top : les scènes à cheval sont à tomber. On connaît bien TIMUR BEKMAMBETOV le réalisateur russe qui est plutôt doué pour filmer les scènes d’action (WANTED, ABRAHAM LINCOLN LE TUEUR DE VAMPIRES, DAY WATCH , NIGHT WATCH…), les combats sont dynamiques, tout y est pour passer un bon moment.
Alors bien sur il s’accorde quelques libertés scénaristiques mais elles sont cohérentes avec l’ensemble du film et sauf si vous avez lu le roman (I DID IT) vous ne vous en apercevrez pas. Vous remarquerez peut être des différences avec celui de 59 si vous l’avez vu récemment (I DID IT) sinon vous ne vous en apercevrez pas non plus. Ce qu’il faut également savoir c’est que WILLIAM WYLER en 59 s’était également permis quelques libertés avec l’œuvre originale, bien qu’il ait collé un peu plus au texte.
Il est donc important d’aller voir ce film sans a priori par rapport à son prédécesseur de 59, les deux racontent la même histoire avec simplement un point de vu différent : celui de 2016 décide de traiter l’histoire avec un thème plus axé sur le pardon alors que l’autre était plus tourné vers la vengeance.
Alors oui la dernière version se sert du nom d’un classique du cinéma pour faire parler d’elle, mais elle fait bien son boulot et l’histoire est bonne.

Techniquement le film est bien, et oui je me surprends à dire que la 3D ne m’a pas gêné du tout, c’est peut être dû au fait qu’elle ne sert à rien. J’ai enlevé à plusieurs reprise les lunettes pendant le film et n’y avait pas de différence (à part le prix bien sûr : la version 3D est toujours plus chère que celle en 2D). Ce qu’il y avait de bien c’est que le réalisateur a du anticipé la version 3D en boostant un poil la luminosité, car pour une fois la version 3D n’était pas trop sombre. Donc si vous hésitez entre la 2D et la 3D en vous disant qu’il doit y avoir des effets sympa et bah non, que nenni, vous paierez un supplément 3D de 2€ (en général) pour une version identique.
D’un autre côté, vous raterez en allant voir la version 2D le générique de fin qui est ÉNORME, un bijou d’animation 3D qui vaut PEUT-ÊTRE à lui seul la majoration du prix de votre place. SINCÈREMENT il m’a bluffé.
Pour l’ensemble du film le travail technique est bien, malgré quelques transitions médiocres, du style passage d’un plan à un autre en utilisant la technique de la nuit américaine, assez mal faite, alors qu’il aurait suffit de faire un petit timelapse, histoire de garder le côté moderne de cette version (l’un dans l’autre, TIMUR BEKMAMBETOV
n’a peut être pas voulu, histoire de se détacher de cette mode que l’on voit un peu partout et surtout dans les séries) mais bon dans l’ensemble ce n’est pas dramatique.
Il a vraiment bien gérer les images de synthèses en créant un léger floutage des scènes lives, du coup tout se cale parfaitement.
Donc certes cette version de BEN HUR ne sera pas le film de l’année 2016 mais franchement c’est un bon film d’action à aller voir au cinéma : les acteurs sont bons, les chevaux sont bons 😉 les décors sont beaux, les costumes sont somptueux, les scènes d’actions sont efficaces et les courses de chars sont époustouflantes: tout y est pour voir un bon spectacle au cinéma

Bande annonce

Intrigue

BEN-HUR un riche prince de JUDÉE vit avec sa famille et son frère adoptif MESSALA, un orphelin romain à JÉRUSALEM. Les deux frères passent la majeure partie de leur temps à leur occupation favorite : les courses de Chevaux.
Un jour BEN-HUR chute et MESSALA l surui sauve la vie en le ramenant chez eux sur ses épaules sur un chemin long et périlleux. NAOMI la mère de BEN-HUR en veut énormément à MESSALA, non seulement elle n’apprécie pas le fait qu’il soit amoureux de TIRZAH la jeune soeur de BEN-HUR, mais elle lui reproche également d’être le responsable de l’accident.
MESSALA en quête de reconnaissance, et ne se sentant plus à sa place, décide de partir s’engager dans les armées romaines de TIBÈRE pour combattre les ennemis de ROME à travers le monde.
3 ans plus tard il revient à JÉRUSALEM, comme officier de l’armée romaine, où les choses ont bien changé. BEN-HUR est marié à ESTHER la fille de SIMONIDES l’intendant de leur maison.
MESSALA est revenu pour préparer l’arrivée du préfet PONCE PILATE, et s’assurer que les ZÉLOTES, la rébellion locale qui lutte contre l’envahisseur romain, ne tenteront rien. Pour y parvenir il demande à BEN-HUR de l’aide en insistant pour que la population reste pacifique.
Lors de l’arrivée de PONCE PILATE , un ZÉLOTE caché dans la maison des HUR, tente d’assassiner le préfet en lui tirant une flèche. Les soldats envahissent alors la maison et ordonnent à BEN-HUR de dénoncer l’auteur des faits. Ne pouvant s’y résoudre et voyants que sa famille allait être exécutée, il se désigne.
Alors pour s’assurer des bonnes grâces de PONCE PILATE, MESSALA envoie BEN-HUR aux galères et ordonne l’exécution à titre d’exemple de TIRZAH et NAOMI.

Ca fait maintenant 5 ans que BEN-HUR est enchaîné aux galères et n’a qu’un envie : se venger la mort des siens. Lors d’une bataille navale contre les Perses, le navire où il était enchaîné est détruit. Il réussit miraculeusement à survivre et s’échoue sur une plage.
Il est sauvé et recueilli par ILDERIM, un CHEIKH qui adore les courses de chevaux.
Les hommes s’uniront afin de pouvoir venger BEN-HUR de MESSALA et défier ROME pour ILDERIM.

Acteurs

  • JACK HUSTON joue BEN-HUR un riche prince de JUDÉE qui a survécu aux galères romaines et qui veut venger la mort de sa famille injustement exécutée par son frère adoptif MESSALA.
  • TOBY KEBELL joue le rôle de MESSALA SEVERUS, le frère adoptif romain de BEN-HUR, qui en quête de reconnaissance de ROME fait exécuté la famille de BEN-HUR après la tentative d’assassinat de PONCE PILATE.
  • MORGAN FREEMAN joue le rôle du CHEIK ILDERIM, un chef nomade amateur de courses de chevaux qui recueille BEN-HUR après l’avoir sauvé, et s’associe à lui pour défier ROME.
  • NAZANIN BONIADI joue le rôle d’ESTHER la femme de BEN-HUR et fille de de SIMONIDES l’intendant de la maison HUR.
  • PILOU ASBAEK joue PONCE PILATE le préfet de JÉRUSALEM représentant de ROME en JUDÉE.
  • AYELET ZURER joue le rôle de NAOMI la mère de BEN-HUR.
  • SOFIA BLACK D’ELIA joue le rôle de TIRZAH la sœur de BEN-HUR.
  • RODRIGO SANTORO joue le rôle de JÉSUS CHRIST.
  • HALUK BILGINER joue le rôle de SIMONIDES l’intendant de la maison HUR, le père d’ESTHER.
Avis de la rédaction
Date :
Nom du film
Ben-Hur
Note du film :
41star1star1star1stargray
Affiche officielle du film Ben Hur 2016
Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *